timeline_pre_loader
Les années 2000

2013

Création d’une Joint Venture en Inde.

2012

Déménagement de l’usine SIGI dans de nouveaux locaux.

2011

Après plus de 35 ans de présence dans la société FAVIER TPL, dont 25 ans à la direction, Nicole et Michel laissent place à la quatrième génération. Mathieu devient le nouveau directeur de FAVIER TPL.

2010

L’embauche d’un responsable R&D et la création d’un laboratoire viennent renforcer la stratégie d’innovation du groupe Favier.
La gaine SEP-R, enduite avec un nouveau vernis polyuréthane plus rigide, vient répondre à la demande de certains marchés.

2007

Dans le souci de servir et d’accueillir au mieux ses clients, le service commercial de Favier TPL se renforce et voit ses bureaux s’agrandir.

2006

La gaine très haute température (SCS THT) et les gaines thermorétractables (GTR) viennent étoffer la gamme de produits Favier.

2005

Le groupe Favier fait acquisition de la société italienne SIGI, ceci dans un but d’élargir sa présence sur le marché italien.

2004

Le site de Bertignat agrandit la superficie de ses ateliers de tressage de 1500 m² avec la construction d’une usine relais.

2001

Suite à l’embauche, trois ans auparavant d’un responsable Anticipation Qualité et Veille Stratégique, la société est certifiée ISO 9001 : 2000.

FIn du XXème siècle

2000

La société oriente une partie de son activité sur le tressage composite, à la fois en achetant un métier spécialement conçu pour ce type de production, ainsi qu’en signant un partenariat avec un fabriquant de fil carbone.

1994

Acquisition de la certification ISO 9002 après une démarche de trois ans de mise en conformité.

1990

La société qui exporte principalement en Italie s’étend vers d’autres pays après l’embauche d’une responsable commerciale.

1985

La société achète ses premiers métiers rapides.

1984

Le travail porte ses fruits avec un chiffre d’affaire qui augmente régulièrement d’année en année.
Marcel Favier part en retraite et est remplacé par son fils Michel, avec que Jean-Claude devient responsable de la production et de la qualité. Nicole Favier, épouse de Michel, est responsable de la comptabilité.

1974 - 1975

Le principal client de la société connait de grandes difficultés ; elle décide alors de fabriquer des produits finis. Marcel Favier est rejoint par ses deux fils Michel et Jean-Claude. Michel prend en charge le site de Bertignat et Jean-Claude celui de Ribeyre. L’entreprise se lance dans la production de gaines isolantes et diversifie sa clientèle.

1973

La société Tresses et Plastiques du Livradois (TPL) est fondée.
L’entreprise familiale est scindée en deux : une partie tressage reste à Ribeyre tandis que l’autre partie, qui deviendra l’usine de vernissage et de finition des produits est déplacée à Bertignat dans un ancien couvent où Marcel Favier est allé à l’école.

1959

Eugène Sauvage prend sa retraite et cède son entreprise à son gendre Marcel Favier.
Ce dernier agrandit les bâtiments existants et rachète des métiers.
Pour les besoins du marché, il se lance dans le tressage de fils de verre toujours en sous-traitance.

1955

A l’âge de 63 ans, Eugène Sauvage se lance dans la fabrication de nouveaux produits comme la gaine isolante à base de rayonne et travaille en sous-traitance pour un client unique.

1927

Eugène Sauvage crée l’entreprise à Ribeyre, dans un vieil hameau papetier en ruine totalement déserté où il restaure un ancien moulin à papier et installe des métiers à tresser en bois.
Grâce au moulin, il profite de l’énergie fournie par l’eau pour faire tourner les métiers et fabriquer du courant pour éclairer les ateliers.
Il possède 2000 fuseaux et fabrique essentiellement des lacets plats, des lacets de chaussures, de la serpentine, des pattes de bretelles… qu’il produit en sous-traitance.